Aïki-Tanren

L'association

Aïki-Tanren Montpellier est un club d'Aïkido créé en 2013 affilié à la FFAB (Fédération Française d'Aïkido et de Budo - club n°41534069 - vidéo de présentation FFAB) et adhérent à la Ligue Languedoc-Roussillon ainsi qu'au Comité Départemental de l'Hérault.
Il est géré par une association loi 1901 déclarée en Préfecture (n°W343015210) ainsi qu'auprès de la DDCS (n° établissement d'APS 03414T002), et bénéficie d'un agrément préfectoral "Sport" (n°S-2-2014 délivré par l'arrêté n°2014/0018 du 25/02/2014) ; l'association est présidée par Nathalie HIESSLER. Le trésorier est Gilles ROVERE et la secrétaire Emmanuelle RANCHOUP.

Le sens du nom...

合気 = Aïki (de Aïkido – sans Do 道, implicitement contenu dans « Tanren », l’idéogramme qui suit)
鍛錬 = Tanren (pétrir, forger discipliner, donner une forme, avec cœur)


A l'origine de ce nom, un texte de Maître Nobuyoshi TAMURA dont voici l'extrait :

"Pour nous Japonais, KEIKO globalement contient RENSYU – TANREN ou RENMA.
REN de RENSYU veut dire PETRIR, SYU veut dire APPRENDRE. Donc apprendre en pétrissant. Plutôt qu’exercice donc répétition, répétition, répétition.
TAN de TANREN, pour le forgeron, le fabricant de KATANA, c’est marteler le fer et aussi le tremper. REN, je vous le rappelle veut dire PETRIR.
Plutôt qu’entraînement, nous aurons donc à fortifier, discipliner, chauffer, laisser refroidir, puis frapper, changer la forme, donner une forme. Si vous voulez : entraînement, mais entraînement très dur.
RENMA – REN – PETRIR, et MA – POLIR comme avec le diamant ou avec la lime.
Ajoutez encore à TANREN ou RENMA cette notion que nous pousse à faire 100 fois ce qu’une personne fait 10 fois, 1000 fois ce qui est fait 100 fois etc. 
L’ensemble de ce travail est KEIKO. Mais le sens originel de KEIKO est réfléchir, penser, méditer, sur les traditions, l’ancien temps, sur les choses anciennes de l’éducation, sur les arts martiaux."

Pour en savoir plus sur Maître TAMURA et sa pratique, un site qui lui rend hommage : http://www.merci-sensei.fr/home.php.

... et l'idée de la pratique!

Et voici ce que cette pensée et ce nom signifient pour nous et ce que nous souhaitons faire partager :

"L'Aïkido est  une formidable aventure humaine, "sensationnelle" : là où le mot ne peut que "trahir", le ressenti, la sensation vécue dans la pratique par le corps-esprit se développe, s'affine, dans le cœur de la rencontre, dans la forge du KEIKO, au seul prix de la répétition, du plaisir de l'effort, et où chacun fait au mieux de ce qu'il peut.

L'Aïkido est bien plus qu'une simple acquisition de techniques martiales : c'est une voie de perfectionnement. L’Aïkido construit des hommes libres et chacun ou chacune, au fil des années, de sa sensibilité, de ses rencontres, construit et alimente sa pratique, se construit et s'alimente dans sa pratique.

Tout comme on ne peut dissocier le corps de l'esprit, cette voie de transformation de soi ne peut se faire sans l'autre. Alternativement TORI, celui qui "fait" la technique, ou UKE, celui qui "reçoit" la technique, au fil des années de pratique on développe peu à peu une compréhension plus vaste, plus riche, plus unifiée et l'autre devient AÏTE, le miroir de nous-même. Vaste programme !

Mais il s'agit bien de rencontres, de partages et du souhait d'avancer ensemble, qu'après plus de 30 ans de pratique à nous trois, AÏKI-TANREN Montpellier est né.

De la rencontre, de la passion commune de l'Aïkido, de la joie partagée sur et hors du tatami, dont le liant est l'amitié, nous avons souhaité passer une nouvelle phase.
L'enseignement n'est pas une fin en soi, mais une étape pour approfondir, donner à notre tour. Faire partie de cette chaîne de transmission, qui libère et exige, et dont la première ambition est de faire découvrir la joie de la pratique d'Aïkido tout en restant nous-mêmes élèves.

Parce que donner et recevoir sont les deux faces d'une même pièce (OMOTE/URA), nous avons voulu offrir à notre tour de ce que l'on a reçu de nos différents enseignants avec lesquels nous avons fait - et continuons de partager - le chemin de l'étude.

Le parcours, la personnalité et la générosité exceptionnelle de Maître TAMURA, qui a  œuvré pendant plus de 40 ans au rayonnement de l'Aïkido en France au sein de notre fédération FFAB, mais aussi en Europe et à travers le monde, au-delà du modèle, est toujours notre chemin de référence.
A son contact, au plus près de la transmission de maître à élève, il a su former des experts français sous la direction desquels nous pratiquons le plus souvent possible lors des stages.

Cours après cours, jour après jour, à chacun de découvrir en quoi il en sort toujours gagnant !

Pour cela, il suffit d'entrer (IRIMI ou "chabatz d'entrar" en Limousin !) dans le lieu de l'étude, le dojo. Découvrir le premier partenaire de l'étude, le tatami, puis le partenaire de pratique, les enseignants, ensemble.

Pratiquant du premier jour ou plus avancé, pratiquant de passage dans la région, nous serons heureux de vous accueillir au sein de notre club, de votre club.

Une once de pratique vaut mieux que la plus grande des théories, alors maintenant, pratiquons dans la joie !"


Gilles ROVERE